La discarthrose lombaire : qu’est-ce que c’est et comment la traiter ?

Responsable des douleurs lombaires et cervicales, la discarthrose lombaire touche environ 60 % des personnes âgées de 45 ans, et près de 85 % de celles qui ont atteint 80 ans.

Entraînant des douleurs vives et empêchant un grand nombre de mouvements, cette affection des disques intervertébraux peut être diagnostiquée et traitée, et il existe des solutions pour ralentir sa progression.

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la discarthrose lombaire, ses causes et ses conséquences, en lisant cet article.

La discarthrose lombaire qu’est-ce que c’est ?

La discarthrose lombaire désigne l’usure définitive des disques entre les 24 vertèbres de la colonne vertébrale. Elle est également connue sous le nom de discopathie, puisque c’est une maladie d’un ou plusieurs disques intervertébraux.

Ces disques ont un rôle d’amortisseur pour la colonne vertébrale dont ils sont des éléments essentiels. Ils permettent le mouvement, la flexion, la torsion et l’inclinaison et réduisent la pression entre deux vertèbres en cas de choc.

En vieillissant les disques intervertébraux se déshydratent et s'écrasent, et perdent leur rôle d’amortisseur, ce qui amplifie la pression entre les vertèbres, et conduit à des douleurs dans le dos, et les cervicales.

La discopathie est différente des hernies discales, qui sont des douleurs situées dans les parties inférieures (sciatiques). Cette affection peut se situer au niveau des cervicales, des lombaires, ou à plusieurs endroits de la colonne vertébrale en même temps.

Lors de la dégénérescence du disque, celui-ci peut conduire à :

  • Une déshydratation. Il devient usé, mais reste fonctionnel.
  • Une hernie, fissurant l’annulus et excluant le noyau du disque.
  • Un pincement. En s’écrasant, le disque met en contact 2 vertèbres.
  • Former une protrusion. Dans ce cas, il déborde sur toute sa circonférence comme une roue de voiture dégonflée.

Quelles sont les causes de la discarthrose lombaire ?

 La cause la plus fréquente de discarthrose lombaire est le vieillissement. Avec l’âge, c’est l’ensemble du corps qui tend à s’user, et c’est particulièrement le cas de la colonne vertébrale.

Cependant, il est possible qu’un disque intervertébral s’use de manière prématurée à la suite de traumatismes (ou de microtraumatismes), de facteurs génétiques, d’un surpoids ou d’un mode de vie (transports longs, port de charges lourdes).

Outre la surcharge pondérale, ou les chocs à répétition, la discarthrose peut être favorisée par un manque d’activité physique, une mauvaise posture, des mouvements incorrects et le tabagisme.

Ces facteurs peuvent accélérer le développement de la discopathie, et même l’aggraver dans certains cas.

Prévenir et diagnostiquer la discarthrose lombaire

La discopathie est irréversible, mais il est possible de freiner sa progression, et de diminuer la pression des disques sur la colonne vertébrale en faisant de la prévention.

 

  • La première habitude à mettre en place est de diminuer le temps de position assise. Il convient de prendre des pauses fréquemment et de changer de position pour retirer la pression exercée sur la colonne vertébrale.
  • Des exercices de musculation du dos sont également une excellente façon de se renforcer, tout en ralentissant la progression de la discopathie.
  • Une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une bonne hydratation permettent d’éviter le surpoids, une des causes de la discarthrose. Un corps svelte soulage la colonne vertébrale.
  • Enfin, il convient de diminuer les facteurs aggravants que représentent les vibrations et les chocs. Le port de charge lourde doit être modéré, afin de ne pas créer de pression excessive sur les disques intervertébraux.

Comment soigner la discarthrose lombaire ?

Le traitement de la discarthrose consiste à endiguer la progression du vieillissement des disques et à soulager les douleurs du patient. Il n’y pas, à ce jour, une manière de guérir de la discopathie, puisque celle-ci est irréversible. Cependant, il existe plusieurs traitements principaux permettant de traiter la discopathie.

 

Faire appel aux services d’un kinésithérapeute

Ce spécialiste de la santé mettra en place une série de mouvements afin d’améliorer la mobilité de la colonne vertébrale et de soulager la pression des disques. Un kinésithérapeute sera également en mesure de donner des conseils pour réduire les facteurs aggravants et aider le patient à soulager les contraintes subies par sa colonne vertébrale.

 

Utiliser des medicaments

Un médecin peut prescrire à un patient des anti-inflammatoires, antalgiques et autres myorelaxants si les douleurs sont difficiles à supporter. Cette solution peut s’avérer salvatrice et permettre de vivre normalement, mais il faut en parler avec son médecin pour trouver le traitement le plus adapté.

Afin de réduire la douleur, il est également possible qu’un médecin prescrive des infiltrations de cortisone sur une période de plusieurs mois. Ce traitement permet aux patients de pouvoir retrouver une activité physique légère.

En dernier recours, mais dans des cas rares, il est possible de se faire opérer. La chirurgie consistera à remplacer le ou les disques fortement abîmés, de décoincer un nerf ou de souder deux vertèbres entre elles.

 

Des exercices physiques

Si l'activité physique et sportive intensive n'est pas recommandée, surtout si l'on souffre de discarthrose lombaire, en revanche, certains exercices sont fortement conseillés pour soulager les tensions musculaires.

Si vous êtes en début d'arthrose, il faut privilégier un certain nombre d'exercices impliquant la flexion de la hanche et l'équilibre. Les exercices se font en étant allongé sur le dos, sur une surface ferme, en effectuant des mouvements avec vos jambes. Ces mouvements ne pèsent pas sur votre colonne vertébrale, et vous permettent de travailler la mobilité de votre dos.

Un autre exercice très efficace pour soulager les douleurs au dos dues à la discarthrose lombaire, est le gainage. Cet exercice complet se fait dans la position des exercices de pompes, au mur ou au sol. L'objectif étant de travailler la sangle abdominale.

Cet exercice de maintien favorise la posture et la stabilité de votre colonne vertébrale. Il est donc fortement conseillé de faire du gainage quotidiennement, pour prévenir le développement de la discarthrose lombaire.

 

Les compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires sont très bénéfiques pour notre santé. Nous avons souvent des carences dans notre alimentation, et celles-ci doivent être compensées pour éviter le développement de maladies.

Les aliments et les compléments les plus intéressants pour soulager la discarthrose lombaire sont les anti-inflammatoires naturels, que l'on peut retrouver dans le commerce très facilement.

C'est le cas du curcuma, une épice très efficace, permettant de bloquer les cytokines et les enzymes inflammatoires.

Un autre complément alimentaire intéressant est l'huile de poisson comportant de l'oméga-3. Ce complément permet de synthétiser des molécules qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires. Il constitue un excellent moyen de réduire la douleur lorsque l’on souffre d'arthrose lombaire.

Enfin, l'ensemble des compléments alimentaires possédant des propriétés antioxydantes sont également recommandés par les spécialistes de la santé.

On trouve ces produits assez facilement dans le commerce, mais vous pouvez aussi utiliser les propriétés antioxydantes de certains fruits, comme les baies et les raisins. Ces derniers contiennent du resvératrol, un des compléments antioxydants les plus efficaces et reconnus pour protéger les articulations.

 

Utiliser un tapis d’acupression

tapis de fleurs pour discarthrose lombaire

Une solution naturelle et efficace pour diminuer les douleurs sur une base quotidienne est le tapis d’acupression aussi appelé tapis de fleurs, il s’agit d’un matelas de stimulation nerveuse conçu sur les mêmes principes que l’acupuncture et dérivée de la médecine traditionnelle chinoise (MTC).

Le matelas est recouvert de milliers de petits pics en plastique qui vont venir stimuler les milliers de points d’acupression du corps et ainsi le cerveau va sécréter des endorphines qui vont soulager la douleur de la discarthrose lombaire, détendre les tissus, booster le système immunitaire et améliorer la circulation sanguine dans la région lombaire ainsi que de renforcer les muscles de la nuque et du dos et maintenir la flexibilité de la colonne vertébrale.

Utiliser régulièrement un tapis d’acupression et une pratique qui peut être très bénéfique pour soulager vos douleurs liées à la discarthrose lombaire, mais également pour votre santé globale et en cas de préventions d’autres maladies.

 

Comment fonctionne un tapis d’acupression

Acheter un tapis d’acupression pour soulager les douleurs

Découvrez notre guide sur l’utilisation du tapis d’acupression ainsi qu’un guide sur comment choisir son tapis d’acupression

 

Articles Récents